Photo: Richard Dumas
Photo: Richard Dumas
Photo: Richard Dumas
Photo: Richard Dumas

JP Nataf

Des Privés et des Innocents, des albums de groupes et des sessions en solo, des coups de main et des accolades, des B.O. de films, des reprises en duo - ainsi va la carrière en long métrage de Nataf, entre tonus rock et dentelle pop, douceurs de sucre et noirceurs secrètes. A l’assaut de la Grande Ourse, la guitare de JP réécrit la musique des sphères.

bio complète

CLAIR (2009)

« Clair » sortie le 9 novembre 2009

pour reprendre la chose où elle en était...
avril 2004 sortie de 'plus de sucre', premier album, dans la foulée de 2 dates parisiennes (la maroquinerie) juillet enregistrement d'une version de 'ho! hé! hein! bon!' pour l'album 'on dirait nino' (ferrer!) septembre début des sessions au studio garage (maison, donc) pour l'album de duos-trios destiné à fêter les 10 ans de tôt ou tard.  me pique au jeu et en profite pour rencontrer (nombre de) mes nouveaux camarades de label octobre/novembre répétitions à montreuil, puis la route, avec ce groupe impeccable à mes côtés, pas seulement sur scène (kim fahy/ bernard viguié/ fabrice moreau/ christopher board) décembre douzième, et dernière, date de la tournée à montreuil. boucle bouclée, bien trop courte à mon goût. aucune envie de rentrer m'enfermer si tôt, juste au moment où la musique du soir commençait à bien se tenir. l'appétit intact, il me faut trouver comment chanter tout l'été. et tous ceux qui vont suivre.
janvier 2005 à l'occasion d'un show tv, décidons avec jeanne cherhal de former les red legs. elle y tient la basse, moi la guitare, ne chantons que des reprises, tous deux jambes rouges et belle humeur. février /mars studio garage toujours. réalise aussi 2 titres pour l'album de patxi avril me mélange avec albin de la simone et nous partons faire quelques dates, bien accompagnés (philippe entressangle/ jérôme goldet/ pascal colomb) mai/juin  compose la musique de Confessions d'un never been pour Hubert Felix Thiéfaine, joue de la guitare avec mes amis lala, fête la musique au début de l'été, avec d'amis collègues, pour la 1ère fois depuis longtemps juillet/août québec et montréal sept/oct/nov/décembre red legs souvent. recommence à faire des chansons, en enregistre une première: 'monkey'. compose une musique sur un texte orphelin de boris vian et apprends certaines des siennes pour une conférence chantée en compagnie du journaliste olivier nuc, dossier toujours en cours.
janvier 2006 retour au garage pour participer à l'album 'le grand dîner'  célébrant le héros dick annegarn fév/mars enregistrement avec barbara carlotti, helena noguera & philippe katerine, des voix de l'album 'imbécile', conte musical d'olivier libaux. concerts à répertoires croisés avec albin de la simone, bertrand belin & bastien lallemant, soit '4 espèces de chanteurs' . et red legs encore. avril compose 'le seul survivant'  pour eddy mitchell mai/juin/juillet red legs toujours, le havre pas mal, avec lala & les normandy all stars. y enregistre 'sale rupture' sur un texte de l'auteur de polar thierry crifo pour l'album 'les ancres noires'. re-fête la musique avec ceux de l'année passée plus d'autres. conférence chantée autour du travail d'alain bashung aux francofolies de la rochelle. et 15 minutes de musique réalisée avec julie gasnier (de lala) destinée à une exposition du peintre philippe hérard. août/septembre me replie à druyes-les-belles-fontaines, en bourgogne, avec guitare, tambours et mac. chantier à chansons, en ramène 6, en garderons 2: 'un jour sans erreur' et 'à mandoline' . octobre joue 2 heures seul avec ma guitare au festival bordeaux-chanson, une première. me fait les pieds. nov/décembre direction la bretagne, la maison noire. quelques visites, oreilles et yeux (dominique ledudal, / jean-christophe urbain / frank loriou). reviens de la pêche avant noël, le disque dur gavé de chansons.  'le radeau' et 'myosotis' échappent à la corbeille et à la salle d'attente.
janvier 2007 dernière tv et mise en sommeil des red legs. show d'hiver en montagne avec mathieu boogaerts (wow!) & albin de la simone. puis finalisons au garage 'i want you' , l'album des wantones enregistré 6 ans auparavant avec la bande à plus de sucre, que tôt ou tard va sortir au printemps. février acte 1 d'une résidence au théâtre d'arras, ponctuée d'un concert en groupe inédit (p.entressangle/p.colomb + lala). les holden m'inscrivent sur myspace. y découvre aussitôt, puis rencontre, mina tindle, et antoine loyer. mars ô joies! bertrand belin m'invite à chanter avec lui au café de la danse, kim fahy à jouer piano et guitare pour une des très bonnes émissions 'klang' (ou 'die nacht') d'arte. j'enregistre avec mina tindle une nouvelle chanson 'après toi'... avril acte 2 à arras, cette fois-ci tout acoustique dans les stucs, accompagné par b.viguié, c.board & jc urbain. en profitons pour jouer quelques chansons du dernier lp des innocents, jamais montées sur scène. juin les holden m'emmènent dans leurs bagages assurer solo leurs premières parties au chili, où ils sont prophètes. accepte de bon gré d'y braver l'hiver ainsi qu'un emploi de percussionniste du groupe, tous les soirs dans la foulée de mon mini-set. juillet sur ma lancée, m'envole pour rio, puis sao paulo, y affronter, voix à peine vêtue, les sonos capricieuses et audiences bavardes. comme au chili, les gens m'y parlent de musique plus que de paroles. c'est normal et fait du bien. août  joue un soir, sur mon lieu de vacances, avant jean-louis murat  puis passe une excellente soirée à l'écouter. sur la route des retours, rejoins b.belin & b.lallemant  (3 chanteurs?) en bourgogne (au festin) pour répertoire commun, toujours rehaussé des nouvelles chansons de l'un ou de l'autre. sept/oct répétons, assidus, avec barbara carlotti, b.belin & armelle pioline(d'holden) la version scénique d'imbécile, guidés par le metteur en scène olivier martineau. apprends, pour les jouer un soir avec lui, une douzaine de chansons dingues d'antoine loyer . novembre suis 'rené' dans imbécile 2 soirs au café de la danse. et des courbatures. enregistre avec o.libaux une reprise de 'épaule tatoo'  pour l'album 'tombés pour daho' décembre arras acte 3, dans le beau théâtre à l'italienne, avec  sacré groupe (p.entressangle/b.viguié/ludovic leleu) et invités itou haut-de-gamme : mina tindle, holden, piers faccini, kim fahy, antoine loyer. puis file à toulouse retrouver claude sicre & les bombes2bal pour quelques danses avant la trève.
jan/février 2008 mise au vert (de gris) sur une falaise normande. écris, compose sans relâche mais ne trouve pas le bouton 'record'. les chansons attendront dans la caboche de ma guitare. mars/avril  retour en ville : un peu vian, un peu imbécile, un peu solo. mais ai eu ma dose de solitude alors jc urbain vient partager la scène avec moi un soir à la java de belleville. 2 belles heures à 2 et quelques instruments, qui nous décident à imaginer une suite. la rumeur enfle vite, la laissons faire, en attendant le moment, encore à venir, ai juste encore, à cet instant, bien des cordes à fouetter. mai chouette concert avec arlt et mon hyper groupe au zèbre de belleville (ai du mal à quitter mes terres). suis enrôlé comme sideman (tout comme b.viguié)  dans the mabuses pour un café de la danse, puis par barbara carlotti  pour 3 dates à l'européen juin/juillet/août entre vacances scolaires et concerts avec uns ou autres, enregistre à morsang-sur seine, pleine saison des barbecues, restent 2 titres : 'viens me le dire'  et 'elle'  septembre commençons au garage, à trier mes enregistrements maison(s), suivons des pistes, certaines fausses, d'autres moins. nouvelles répétitions pour 'imbécile' avant tournée imminente octobre 'rené'  sur la route, fier en jogging bleu. sortie du film de bertrand bonello 'de la guerre' , on peut m'y entendre un bout. nov/décembre au garage quand c'est possible. j'y enregistre la chanson 'seul alone' et l'envisage comme titre pour l'album à venir. sinon, par monts et par vaux : mini-tournée mabuses. début d'hiver avec b.carlotti. concert à emporter avec mina tindle pour la blogothèque. concert sans électricité (bas les watts, clichy) avec les 3 chanteurs. banjo et percussions avec superbravo et musik und cognac. duos avec florent marchet  et julien ribot. enregistrement de 'la ballade du lapin'  avec fred pallem, pour figurer sur un disque en projet pour le 50ème anniversaire de la mort de boris vian.
janvier 2009 avec vincent frèrebeau, mon manitou de producteur, jusqu'ici exemplaire de patience et de bienveillance, arrêtons le choix des chansons à finaliser. tombons d'accord sur le fait qu'il va me falloir un partenaire de cordée pour attaquer cette montagne un peu moins seul. passe quelques nuits agitées à me demander quel genre d'oiseau rare voudra bien me rejoindre à ce stade un peu ingrat du travail (presque- fini-pas-fini-rien-ou-tout-à-faire-à refaire). demande conseil autour de moi et, ce faisant, un soir arrosé où je lui fait écouter les chansons récentes, propose à jc urbain, mon innocent ami, de s'y coller lui même tant ses commentaires sont pertinents. de plus, entre nous, pas de temps à perdre en civilités avant de se mettre au boulot. c'est parti pour l'ascension. fev/mars/avril/mai/juin ce sont désormais les virées concerts qui font office de récréation (b.carlotti, mina tindle, vian, 3 chanteurs...). au garage, au studio de la seine, à soundofusic, et à la maison, épaulés par dominique ledudal et julien simiand, tournons à plein régime. quelques camarades passent offrir des sons (f.moreau, k.fahy, albin dls, b.belin). une dernière chanson 'les lacets'  descend des pistes et s'invite en dernière minute. après quelques essais infructueux de collaborations, nous décidons de mixer l'album nous-même au garage. le photographe richard dumas m'offre une journée délicieuse à le regarder (me)travailler. retrouve un peu le monde du dehors, juste avant l'été, pour la sortie de 'on est pas là pour se faire engueuler', l'album-hommage à boris vian. vole quelques heures en douce pour enregistrer un duo avec antoine loyer. puis un autre avec mercedes audras. juillet/août  2 festivals (who loves the sun? et le festin), en guise de baptême des toutes dernières chansons, me délivrent un instant des soucis, techniques surtout, pour arriver à livrer le master à temps. l'album s'appelle finalement 'clair', la toute première chanson écrite mais la dernière enregistrée, à 4 mains avec jean-chri. ça ne me rappelle rien?...

...voilà, tout ce temps si vite passé, seul et/ou avec ces compagnons là-haut cités, et leurs musiques devenues mes intimes, plus quelques autres, (orwell, dick annegarn, thomas fersen,fabulous trobadors, ron sexsmith, franck monnet, vincent delerm, haussman tree, jil caplan, sonia andrade, agnès jaoui, elliott murphy, olivia ruiz, la fiancée, magyd cherfi, marc delmas, clarika, david scrima & charles berberian...et les musiciens daniel valdenaire, jacques tellitocci, franck m'boueke, jean-pierre petit, benjamin esdraffo, laurent saligaud, raphaël léger, grégory jacques, olivier mellano, maxime chamoux, guillaume villadier, olivier marguery, jean thevenin, chris wilson, chris burrows, trevor sharpe, mathieu coupat, nicolas deutch, raphaël chassain, christobal carvajal-rastello, josé major, rémi 'wildmimi' sciuto, thomas pirot, florent barbier, yuri steinhoff... )  'le temps d'une chanson' ou deux, les leurs, ou celles de brian eno, mink deville, caetano veloso, elvis presley, kate bush, talking heads, t.rex,, violeta parra, bruce springsteen, supremes, kurt weill, serge gainsbourg, france gall, dick annegarn, mathieu boogaerts, michael jackson, labbi sifre, lhasa, sheryll crow, roy orbison, dominique a, georges brassens, pretenders, rita mitsouko, nancy sinatra, beach boys, alain bashung, ms dynamite, michael hurley, lovin' spoonful, david bowie, robert mitchum, john lennon, paul simon, everly brothers,  steppenwolf, boris vian, box tops, rolling stones, frères jacques, brel, carter family, neil young, prefab sprout, kinks, william sheller, nino ferrer, van morrison, pretty things, johnny cash, fabulous trobadors, jane birkin, plastic bertrand, sam & dave, michel polnareff, chaussettes noires, chats sauvages, niagara, shocking blue, étienne daho, velvet underground, au bonheur des dames, police, têtes raides, byrds, pink floyd, jacques dutronc, yves simon, sun ra, johnny thunders...
en fin de compte n'ai fait que jouer. et si peu travaillé.  cinq belles années.
merci.

Clips

Videos

News

Liens

JP Nataf - BOF "Je me suis fait tout petit"

JP Nataf a composé la bande originale du premier film de Cécilia Rouaud "Je me suis fait tout petit" sorti en salles le 11 juillet. La BO est disponible sur itunes en version courte EP et version longue LP.

Avec Vanessa Paradis, Léa Drucker, Denis Menochet et Laurent Lucas.

L'histoire : Plus rien ne retient Yvan à Paris. Sa femme l’a quitté pour vivre en Thaïlande. Ses filles, adolescentes, ont choisi d’habiter chez sa sœur Ariane, aussi angoissée qu’admirable. Yvan est prêt à partir… quand débarquent dans sa vie la belle Emmanuelle, qui fait des enfants comme elle tombe amoureuse, et Léo, le petit garçon que sa femme a eu avec un autre. Yvan va devoir changer ses plans.

Voir la bande annonce.

JP Nataf "Clair"

"Clair", le deuxième album solo de JP Nataf, est disponible sur la boutique en ligne et sur la plateforme tôt Ou tard (des extraits sont en écoute sur la page de l'artiste). Il est co-réalisé par Jean-Christophe Urbain, ex compagnon des Innocents.

Visionnez le clip de JP Nataf "Clair" : cliquez ici


real: attitude & C.Sauvage